Partagez| .
Le cas de l'URSS
Modérateur Débats
avatar

Messages : 775

Маска Смерти




Sam 10 Sep 2016 - 15:42
Ayant grandement hésiter de lancer le débat sur l'URSS au sein d'Hetalia, il se jette à l'eau afin de faire part de ses pensées à ce sujet.

Il se demande bien pourquoi Russia fut choisit comme représentation de l'URSS alors qu'un personnage étant la personnification même de l'URSS qui serait une sorte de tyran dont il aurait utiliser Russia comme bouc émissaire, ce qui expliquerait pourquoi il s'est pris la colère du peuple sans comprendre pourquoi on le haïssait, ce qui l'a laissé un peu perplexe sachant qu'historiquement, la Russie n'étant qu'un pays rassembler sous la houlette de l'URSS, aux côtés de l'Ukraine, du Belarus, de la Pologne, de la Lituanie, de l'Estonie ainsi que de la Lettonie.

Pour en revenir au cas de l'hypothèse d'URSS s'il avait existé en tant que personnage, en dehors du fait d'être un tyran, il aurait entretenu une relation du style Lénine/Staline avec Russia dont, en découvrant qu'il pouvait être intimidant (Cf: Le cas du " Kolkolkolkolkol "), il l'a choisit comme bras droit avant de devenir amer avec lui au fil des conflits (Comme Lénine et Staline) sauf que, comme Staline (Qui était la " brute " comparé à Lénine qui, malgré certains de ses choix, était le " bon "), il a disparu durant la dissolution et Russia a pu prendre son indépendance afin d'arranger les choses du mieux qu'il pouvait afin que le peuple cesse de le haïr pour les erreurs d'URSS malgré le rejet des Ukrainiens quand Ukraine veut lui rendre visite, etc...

Concernant le cas de Russia comme bouc émissaire d'URSS, il imagine qu'URSS en profitait de ce genre de situations pour commettre des méfaits dans l'ombre sans que personne ne sache qu'il existe mais comment ? Peut être en empruntant la ligne secrète du Metro-2, accompagné, ou non, de Staline pendant qu'il tirait les ficelles à ses côtés.

En tout cas, il aimerait connaître votre avis.

• • •

Revenir en haut Aller en bas
http://rick.amigocraft.net/
Habitué
avatar

Messages : 202

Age : 20

Localisation : KÉBEK LIFE

Spoutnik




Dim 11 Sep 2016 - 0:23
Oh topic intéressant sur un sujet qui me tracasse depuis très très longtemps.

D'abord, je suis d'accord, je pense qu'on aurait pu facilement avoir une représentation de l'URSS indépendamment de Russie.

D'abord le cas du perso de Russie et sa politique est assez particulier, encore plus si on le considère comme assurant à la fois le rôle de représentation de la Russie et de la représentation de l'URSS. D'abord, à ce que j'ai compris, les représentations de nations doivent nécessairement être du côté de leur gouvernement, puisque le leader est leur "boss" (dans le cas d'Allemagne durant la WW2 par exemple, même si pour des raisons éthiques j'imagine, on ne le montre pas full-blown nazi, mais reste qu'il fait parti de l'Axe).

D'ailleurs, il existe un strip officiel sur le Dimanche Rouge, où l'on voit Russie être du côté de la garde impériale et tirer sur les manifestants devant le Palais d'Hiver. Du coup, je me demande comment la guerre civile + transition au communisme s'est faite par la suite, de son point de vue. Et en effet, si on suit la logique, techniquement il aurait du être sous les ordres de Staline et gros bordel encore une fois (bon là le canon s'est limite à des blagues de make one with mother russia et tout et tout mais bon).

Parce qu'autant j'ai de la difficulté à comprendre comment 1917-1922 a pu se passer, même chose à partir de 1989, à la chute de l'URSS. Parce que les nations composant l'Union elles sont encore bien là, ou à peu près. Donc je suis d'accord, je crois que ça aurait été mieux d'avoir une représentation de l'URSS + Russie. Parce qu'après tout Russie =/= URSS, même si bon c'est un peu plus complexe que ça.

Et j'approuve x1000 l'idée de la ligne du Metro-2/D6. Par contre, je ne verrais pas URSS comme étant un total tyran, peut-être parce que je trouve qu'on retombe un peu dans le cliché des soviet = bad guys (même si je suis d'accord, la politique et la vie en général en URSS c'était le gros bordel, reste que par rapport à la Russie, on pensera à l'énorme croissance industrielle et aux progrès militaires/scientifiques/technologiques [prise de Berlin, le programme spatial russe, etc.])

Après, je suis intéressée de parler des états satellites également, parce qu'encore là, il y a une relation différentes entre les états satellites et l'URSS par rapport aux états satellites et les états composant l'URSS. Bref, je m'égare, je m'égare, et je suis probablement pas du tout compréhensible, mais c'est un sujet super intéressant, spécialement en l'abordant d'un point de vue hetalien.
Revenir en haut Aller en bas

Le cas de l'URSS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hetalia World Le forum :: Le monde d'Hetalia :: Général :: Débats-